PARIS

Les fortifications de Paris aux xixe et xxe siècles comprennent trois périmètres :
l'enceinte de Thiers, juste autour de la ville de Paris,
la première ceinture de forts, à environ 5 km de Paris, constituée de seize forts détachés et d'ouvrages complémentaires,
la deuxième ceinture de forts, à environ 20 km de Paris.
Elles ont été construites à deux périodes distinctes :
1840-1845 : l'enceinte de Thiers et la première ceinture de forts,
1874-1885 : la deuxième ceinture de forts.

220px poterne des peupliersVestige de l'enceinte de Thiers                     220px fort de charenton4le fort de Charenton


Au fur et à mesure de sa croissance, Paris est entouré de sept enceintes successives, auxquelles s'ajoute une hypothétique enceinte gauloise. Chronologiquement, on compte : l'enceinte gauloise mentionnée, une enceinte gallo-romaine, trois enceintes médiévales dont celle de Philippe Auguste et de Charles V, l'enceinte de Louis XIII, dite des Fossés jaunes, l'enceinte des Fermiers généraux, et l'enceinte de Thiers. Ainsi, depuis l’Antiquité jusqu'au xxe siècle, Paris est toujours entouré d'enceintes, sauf pendant un siècle, de 1670 (date de la démolition du mur de Louis XIII sur ordre de Louis XIV) à 1785 (date du début de la construction du mur des Fermiers généraux).

 

 

Date de dernière mise à jour : 05/07/2021