Les ruines de Loropéni

Loropéni est un bourg du sud du Burkina Faso, situé dans le département du même nom à l'ouest de Gaoua.

Des ruines en pierre pré-européennes s'y trouvent. Découvertes en 1902, elles ont été ajoutées à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2009.

Loropeni

Reste des remparts ©By Rik Schuiling / TropCrop-TCS (Propre travail)CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Les spectaculaires ruines de Loropéni consistent en des hauts murs impressionnants de moellons de latérite de 6 m de haut, entourant un grand établissement abandonné, sont les mieux préservés parmi les dix forteresses similaires que comporte la région du Lobi, et font partie d’un plus grand ensemble d’une centaine d’enceintes en pierre. Elles semblent refléter la puissance et l’influence du commerce transsaharien de l’or et ses liens avec la côte Atlantique. De récentes fouilles ont permis des datations au carbone 14 suggérant que les murs d’enceinte de Loropéni remontent au moins au XIe siècle de notre ère et que le site a connu une période florissante entre le XIVe et le XVIIe siècle, plaçant le site au cœur d’un réseau de constructions.Ce sont des murs de 6 mètres de haut st long d'une centaine de mètres, qui forment une enceinte fortifiée. Ces vestiges sont les témoins d'une civilisation trés ancienne.

Plusieurs questions se posent, quand on elles étaient construites et pourquoi ?

Mur ancien Autre vue de l'enceinte

La particularité de cette forteresse, réside dans le fait qu'il n'y a pas d'entrée ! Les archéologues pensent que certaines parties de l'enceinte ont étés reconstruites.

Mur ancien 2

Cette forteresse est la seule encore debout, parmi les centaines qui ont été répertorié dans la région. En 2015, une collaboration entre chercheurs burkinabais, français et ivoirien, a vu le jour, afin de comprendre cette civilisation, qui n'a laissé aucune trace, même écrite.

Un morceau de charbon, retrouvé, donnerait une datation remontant au XVème siècle.

Site 1225 0005 500 375 19700101010000

 © CRA-terre / Ensag
Auteur : Thierry Joffroy

URL : http://whc.unesco.org/fr/documents/113957

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 16/09/2016