l’abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe

L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est située à Saint-Savin dans le département de la Vienne. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco car elle abrite un très bel ensemble de peintures murales romanes très complet, bien conservé et unique en Europe.

L'église abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe.

By Remi Jouan (Photo taken by Remi Jouan) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) 

Un peu d'histoire
La fondation et les premières années
La charte de fondation de l'abbaye ayant disparu lors des guerres de religion en 1598, la date de sa fondation reste imprécise mais celle-ci a été fondée sous Charlemagne au début du ixe siècle. Elle fut édifiée pour les saints Savin et Cyprien dont on ignore beaucoup de choses encore aujourd'hui. Au xie siècle a été créé un ouvrage : La Passion de saint Savin et saint Cyprien qui tient surtout du genre épique.

D'après la tradition c'est au ve siècle que deux frères, Savin et Cyprien, qui fuyaient la Macédoine où ils étaient persécutés car ils étaient chrétiens, furent finalement rejoints sur les bords de la Gartempe. Ils y furent martyrisés et décapités. Savin fut inhumé par des prêtres non loin de la ville actuelle, en un endroit appelé Cerisier.

Trois cents ans plus tard, les reliques des deux martyrs ayant été retrouvées sur les lieux de leur massacre, Badillus, clerc à la cour de Charlemagne, décida d'y fonder une église abbatiale pour y conserver les précieuses reliques. Saint Benoît d'Aniane, en 821, y fit appliquer la règle de saint Benoît et y fit installer une vingtaine de moines. Il désigna l'abbé Eudes Ier, qui fit construire la première église.

L’abbaye en 1688, planche gravée du Monasticon Gallicanum.

By Dom Germain (Bibliothèque nationale de France) , via Wikimedia Commons

L'église abbatiale

L'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est caractéristique de la maturité du style roman. L'abbatiale Notre Dame est connue pour ses peintures murales mais elle est aussi une référence en architecture avec une nef visant à la magnificence. Elle crée une symbiose entre architecture et peinture murale, chapiteaux et autels, alliance qui confère aux églises romanes leur caractère incomparable.

L'église abbatiale est classée monument historique depuis 1840, c'est-à-dire depuis la création de la protection patrimoniale en France par Prosper Mérimée.

L'église de Saint-Savin-sur-Gartempe en vue aérienne oblique ouest.

By Pierre Mairé (www.pixAile.com) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) 

La nef

C’est la pièce maîtresse de cet ensemble. Elle mesure 42 mètres de long sur 17 mètres de large avec ses collatéraux (6 mètres sans ces derniers) et 18 mètres de hauteur. Elle est le lieu de rassemblement des fidèles. Elle est en contrebas de cinq marches par rapport au narthex. Le sol va en s'inclinant donnant cette impression d'élévation lorsqu'on regarde vers le chœur.

Un des chapiteaux de l'église abbatiale.

By Accrochoc à Wikipédia Français (Transféré de  fr.wikipedia  aux communes.) [<font><font>GFDL</font></font>], via Wikimedia Commons

La nef est divisée en trois vaisseaux par deux rangées de colonnes d'une hauteur de 15 m décorées en faux marbre, dans des tons doux rosés et pastels. Les colonnes montent jusqu'à la voûte et la supportent directement. Le vaisseau central n'est pas éclairé directement mais indirectement par les collatéraux. En effet, conformément à la tradition poitevine, les vaisseaux latéraux, percés de hautes fenêtres, sont presque aussi élevés que le vaisseau central et en permettent l'éclairage. C'est le cas pour Saint-Jean de Montierneuf de Poitiers. Toutefois, pour l'abbatiale Notre-Dame, les fenêtres sont plus hautes que dans les autres églises poitevines ayant le même plan. La pénombre caractéristique a cédé la place à une luminosité qui met en valeur la zone peinte de la voûte.

La voûte du vaisseau central est en berceau et couvre une superficie de 412 m2. Elle est entièrement peinte. Elle est épaulée par les voûtes d'arêtes des collatéraux. Ces voûtes reposent à la fois sur les colonnes et les demi colonnes engagées dans le mur.

La nef de l’église de Saint-Savin

By Accrochoc at fr.wikipedia [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)