la saline royale d’Arc-et-Senans

La saline royale d'Arc-et-Senans, qui portait à l'origine le nom de saline royale de Chaux, est une ancienne saline / saunerie (production industrielle de sel, « or blanc » ou sel gemme / halite) du xviiie siècle en activité jusqu'en 1895, construite à Arc-et-Senans dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté. Elle compte parmi les plus importantes salines d'Europe de son époque, et est construite par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux sous le règne du roi Louis XV pour transformer la saumure, extraite aux salines de Salins-les-Bains (voir histoire du sel du Jura), transférée jusqu'à Arc-et-Senans par un saumoduc de 21 km.

SalinesLes 11 bâtiments de la saline royale construits entre 1775 et 1779

Le contexte au XVIIIème siècle
À cette époque, le sel était utilisé pour la conservation de certains aliments comme la viande ou le poisson. C'était donc à ce titre une denrée essentielle. Un impôt était basé sur sa consommation, la gabelle, et était perçu par la ferme générale. La Franche-Comté était une région relativement riche en gisements de sel gemme dans son sous-sol. En conséquence, on trouvait de nombreux puits salés dont on extrayait le sel par ébullition dans des chaudières chauffées au bois. 

Fichier: Selpologne.jpgHalite ou sel de gemme►CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

L'architecture
Le saumoduc:
Afin d'approvisionner la saline en « petites eaux » depuis les puits de Salins-les-Bains, un saumoduc fut construit. Il formait une double canalisation en sapin, longue de 21,5 kilomètres, qui traversait collines, routes et forêts, en suivant le cours de la Furieuse et de la Loue. Cette canalisation était enterrée afin de la rendre moins vulnérable aux dégâts du temps, du gel et des pillards.

Afin de le sécuriser plus fortement, 10 postes de garde furent construits le long du tracé du saumoduc, formant ainsi le « chemin des gabelous ». L'écoulement et la teneur en sel de la saumure étaient mesurés à chaque poste, et les résultats étaient relevés chaque samedi et portés à la saline. Les gabelous étaient à l'époque des douaniers responsables du commerce du sel, et donc responsable de la gabelle. Ils devaient faire face à des « faux-sauniers », qui perçaient les canalisations afin de récupérer une partie du liquide chargé de sel.

Exemple de conduite de saumure à Salins-les-Bains. Le saumoduc est fait d'éléments cylindriques en troncs de sapin dont le centre est évidé

By Arnaud 25 (Propre travail) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Saumoduc Senans.png                     Fichier: 1604.jpg Arc-et-Senans

                                                                                      « Grotte » sous le péristyle du bâtiment d'entrée.By Michel wal (Propre travail) CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Fichier: France Arc et Senans Saline Royale Pan 1.jpg

I, Rsuessrb GFDL,CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons

Les jardins

Arc et Senans Jardin 01.jpg  Fichier: Arc et Senans Jardin 03.jpg          

By Téléchargeur d' origine était Calips à fr.wikipédia,CC BY-SA 1.0,, from Wikimedia Commons  

  Portail de la maison du directeur.  

By Jean-Christophe BENOIST (Propre travail) [CC BY 2.5, via Wikimedia Commons                              

Date de dernière mise à jour : 24/07/2016