Créer un site internet

MOHENJO-DARO & HARAPPA

Une cité "moderne" 2500 ans av.J-C

Mohenjo-daro, littéralement le Mont des morts, un nom qu'il partage avec Lothal, est un site important de la civilisation de la vallée de l'Indus, on y trouve les vestiges d'une des plus grandes cités de l'âge du bronze Indien. Il est situé au Pakistan à 300 km au nord-nord-est de Karâchi.

Ayant subi peu de dégradations modernes, son état de conservation est meilleur que celui d'Harappâ, et par suite, c'est une importante source d'informations sur la civilisation à laquelle la ville appartenait. Elle a été construite durant le IIIe millénaire avant J.-C. et a été abandonnée à la fin du xviiie siècle av. J.-C., vraisemblablement en raison d'un changement du cours du fleuve Indus.

Mohenjo-daro, literally Mount of the dead, a name he shares with Lothal, is an important site of the civilization of the Indus Valley, the remains found there one of the greatest cities of the age the Indian bronze. It is located in Pakistan and 300 km north-northeast of Karachi.

Having suffered little damage modern, its conservation status is better than that of Harappa, and consequently, it is an important source of information about the civilization to which the city belonged. It was built during the third millennium BC and was abandoned in the late eighteenth century BC. BC, probably because of a change in the course of the Indus river.

640px mohenjo daro 2010

On estime généralement la population de la ville à 40 000 personnes. Les fouilles ont révélé, outre les maisons d'habitation comportant souvent une salle de bain, une latrine, un système de drainage des eaux usées, un confort probablement inventé par cette civilisation, ainsi que des greniers.

It is generally estimated population of the city to 40 000 people. Excavations have revealed, besides dwelling houses often with a bathroom, a toilet, a sewage drainage system, comfort probably invented by this civilization and attics.

Mohenjodaro sindh

 En étudiant les plans et les constructions de Mohenjo-Daro et Harappâ, on peut déduire que ces deux cités faisaient partie d'une aire culturelle identique, et partageaient peut-être une communauté de gouvernement, en tant que capitales régionales. Les deux villes ont été construites avec des briques standardisées, de forme et de dimensions. À l'inverse d'autres civilisations, les inhumations se révèlent assez simples, sans objets funéraires remarquables par leur richesse. On en déduit que cette société ignorait la division en classes sociales. Aucune structure identifiable comme palais ou temple n'a été retrouvée dans les villes de l'Indus en général et à Mohenjo-Daro en particulier. Ce peuple agricole probablement paisible n'a laissé aucune trace d'activité militaire incontestable, même si l'emploi de couteaux, de lances et de pointes de flèche de cuivre et de bronze est avéré. Les villes comportaient cependant des fortifications.

By studying the plans and constructions of Mohenjodaro and Harappa, one can deduce that these two cities were part of the same cultural area shared and perhaps a government community, as regional capitals. Both cities were built with standardized bricks, shape and dimensions. Unlike other civilizations, burials prove fairly simple, but remarkable funerary objects by their wealth. We deduce that the company was unaware of the division into classes. No identifiable structure as a palace or temple was found in the cities of the Indus in general and Mohenjodaro in particular. This peaceful agricultural people probably did not leave any trace of unquestionable military activity, although the use of knives, spears and copper arrowheads and bronze was found. Cities, however, contained fortifications.

Fouilles archéologiques - archaeological excavations

Indus valley civilization

W8nafs aic000005apSceaux harappéens - Harappan seals

De nombreux artefacts découverts sont des petits sceaux carrés en stéatite, gravés de motifs humains ou animal. Beaucoup portent des inscriptions pictographiques généralement considérées comme une forme d'écriture.

Many artifacts discovered are small square steatite seals engraved with human or animal motifs. Many bear pictographic inscriptions generally considered a form of writing.

208px civiltavalleindomappaCivilisation de la vallée de l'Indus - Indus Valley Civilization

Harappa la voisine

Harappa  est un site archéologique situé dans la province du Pendjab, au Pakistan, à environ 20 km à l'ouest de Sahiwal.

Le site doit son nom à la ville située à 5 km. Installée à proximité de l'ancien cours de la rivière Ravi et station de chemin de fer sur la ligne héritée de la période du Raj britannique, la ville actuelle a une population de 15 000 habitants.

Le site couvre les ruines d'une ville fortifiée de l'âge du bronze importante 1, faisant partie de la culture des cimetières de la civilisation de la vallée de l'Indus.

La cité aurait compté jusqu'à 40 000 habitants et occupé une surface de 100 ha à son apogée (vers 2600–1900 avant J.C), ce qui en aurait fait une des plus grande de l'époque.

Harappa is an archaeological site in the province of Punjab in Pakistan, about 20 km west of Sahiwal.

The site is named after the town located 5 km. Installed near the old course of the river Ravi and railway station on the line inherited from the period of the British Raj, the present city has a population of 15,000 inhabitants.

The site covers the ruins of a fortified city of significant bronze age 1, part of the culture of cemeteries of the civilization of the Indus Valley.

The city would have counted up to 40 000 inhabitants and occupied an area of 100 hectares at its peak (circa 2600-1900 BC), which would have made one of the largest at the time.

Date de dernière mise à jour : 05/07/2021

×